Faut-il faire varier l'alimentation de son animal ? Conseils de vos cliniques vétérinaires de Clamart, Châtillon, Plessis-Robinson, Antony et Montrouge

Varier son alimentation : cette habitude est anthropomorphique, il est en effet inconcevable pour l'homme, qui est omnivore, de manger toujours la même chose. Il faut savoir que les chiens et les chats sont des carnivores et n'ont pas comme nous la nécessité de varier leur alimentation. 
 
Au contraire, les changements répétés peuvent entraîner des problèmes de santé ou de comportement.
 

Les changements fréquents : un risque de problèmes digestifs.

Les changements fréquents de marques ou de types d'alimentation peuvent en effet entraîner des problèmes digestifs de type gastro-entérite ou mal digestion. 
 
L'animal s'habitue progressivement à un type de nourriture, sa flore digestive se trouve alors adaptée à la nourriture en question. 
Il lui sera donc difficile de supporter des modifications de son régime alimentaire. Le risque : entraîner un déséquilibre de la flore digestive et provoquer des diarrhées ou vomissements.
 

Les changements : un risque de caprices.

Lorsque l'on varie beaucoup l'alimentation de son chien, celui-ci va naturellement avoir des préférences. 
Il aimera sans doute beaucoup les restes de table (très appètent car gras) mais ces derniers ne sont pas équilibrés et sont néfastes à sa santé. 
Dans ce cas, le chien pourra présenter un appétit difficile, il fera un caprice (comme un enfant) jusqu'à obtenir ce qu'il veut. 
En présence de caprices, il ne faut pas céder (d'autant que cela peut être également dû à un caractère légèrement dominant du chien): il faut donner une alimentation stable de bonne qualité à son chien. 
 
La gamelle devra être retirée au bout de 20 minutes même si le chien n'y a pas touché. Un chien ne s'est jamais laissé mourir de faim et au bout de quelques jours, il comprendra que dorénavant, il n'aura que ses croquettes à manger !
 

Les changements : un risque de déséquilibres.

Le fait de varier l'alimentation d'un chien mène souvent à des déséquilibres importants de la ration alimentaire et des différents apports en nutriments.
Ceci est aussi visible dans le cas d'une alternance boîtes — croquettes : lorsque le chien mange des croquettes, son estomac s'habitue à recevoir un certain volume d'aliment quotidien qui le rassasie. 
 
Si vous remplacez brutalement les croquettes par la même quantité de pâtée constituée à 80 % d'eau, votre chien ne recevra pas suffisamment de nutriments ni d'énergie. Si au contraire vous donnez plus de pâtée que de croquettes, le volume total sera trop important pour son estomac et il risque de vomir son repas.
 
Contrairement à l'homme, le fait de varier les menus de votre chien ne contribue donc pas à équilibrer son alimentation. Ces variations renforcent plutôt le déséquilibre alimentaire de l'animal.
 

Les changements: un mal non nécessaire!

Comme nous l'avons vu précédemment, les chiens et les chats n'ont aucun besoin de varier leur alimentation si celle-ci est complète et équilibrée. Nos compagnons se contenteront avec bonheur toute leur vie de croquettes de bonne qualité adaptées à leur âge et à leur état physiologique. 
 

Conclusion

Nos compagnons doivent donc avoir une alimentation stable et de bonne qualité qui correspondra à leurs besoins nutritionnels et satisfera leur palais car tous les aliments industriels que nous proposons sont élaborés pour être très appétant.
 
Les variations alimentaires fréquentes entraînent des problèmes digestifs, voire comportementaux, et ne sont donc pas conseillées.
Pour toutes questions, n'hésitez pas à venir nous rencontrer dans l'une de vos clinique vétérinaires de Clamart, Châtillon, Plessis-Robinson, Antony, et Montrouge