Le lapin, Cliniques Vétérinaires ASSOCIEES de Clamart, Châtillon, Plessis-Robinson, Antony et MONTROUGE

Le lapin est un animal domestiqué depuis plus de 1000 ans dont le poids varie entre 800g et 1,8 kg. Son espérance de vie est de 5 à 10 ans.
Le lapin doit manger à volonté du foin de très bonne qualité, des légumes et de la verdure (carotte, laitue, fenouil, pissenlit...). Des granulés pour lapin peuvent être donnés en petite quantité (30 grammes par jour). Des fruits peuvent également être laissés à disposition de temps en temps (pommes, poires...), sauf en cas de diarrhée. Il est normal de voir le lapin manger ses propres crottes et il faut le laisser faire. Ce comportement est nécessaire à la bonne digestion des aliments.
 
Le lapin peut vivre seul ou en groupe, avec d'autres lapins ou des cobayes, en cage ou liberté surveillée dans la maison. La litière de la cage est composée de foin ou litière de bonne qualité. On peut également mettre à disposition des morceaux de bois ou de branches pour l'usure des dents.
 
Il arrive parfois que les mâles urinent partout et de deviennent agressifs entre eux ou avec leur propriétaire. La castration est alors vivement conseillée et permet de limiter ces troubles du comportement.
 
Les lapins peuvent se reproduire à partir de 4 à 8 mois, pendant toute l'année. Après environ 31 jours de gestation, la femelle donne naissance à une portée de 2 à 5 petits.
 
Les problèmes dentaires sont très fréquents chez le lapin (anorexie, abcès, infection des mâchoires...). Il est recommandé d'effectuer un contrôle dentaire régulier et de consulter un vétérinaire très rapidement si le lapin arrête de s'alimenter. De même, les troubles digestifs sont toujours une urgence est doivent être rapidement traités par un vétérinaire (diarrhée, occlusion, paralysie intestinale...).
 
Dès l'âge de 4 semaines, 2 ou 3 fois par an, il est possible de protéger le lapin contre la myxomatose et la maladie hémorragique à l'aide d'un vaccin. Ces deux maladies sont souvent mortelles et il n'existe aucun traitement. 
 

L'alimentation du lapin 

Le lapin est une "machine à manger". Il mange et digère toute la journée. Respecter son alimentation est un gage de bonne santé pour ces petits animaux très sensibles aux problèmes de diarrhée, aux problèmes dentaires et aux problèmes de poids.
On a toujours tendance à croire que l'alimentation du lapin consiste principalement à lui donner des granulés. C'est faux. 
La base de l'alimentation du lapin, c'est le FOIN. Cette herbe séchée doit être de bonne qualité, et doit être donnée A VOLONTE. Dans la nature, c'est ce qu'il mange : de l'herbe.
 
Votre lapin doit toujours pouvoir en grignoter chaque heure de la journée. 
 
Les granulés doivent être distribués en petite quantité : au MAXIMUM 30 grammes par jour soit 2 cuillers à soupe par jour maximum. De cette manière, votre lapin ne risque pas de devenir obèse et sera plus motivé pour manger du foin. 
 
Tous les granulés ne se valent pas : Vous trouverez régulièrement en animalerie : des mélanges de graines, des granulés de toutes sortes et de toutes formes. Ce qu'il faut retenir, c'est qu'il faut préférer des granulés homogènes (pas de mélange) car les rongeurs ont tendance à manger ce qu'ils préfèrent, c'est à dire les nourritures les plus riches. Or c'est la première cause d'obésité et de problèmes digestifs. Demandez nous conseil dans vos cliniques vétérinaires Vet92
 
La verdure (fanes de carottes, de radis, céleris, endives salade frisée, persil, carottes, pommes...) doit aussi faire partie de son alimentation. Elle doit être distribuée de façon très progressive au début : si le lapin n'a pas l'habitude de manger de la nourriture fraiche, il risque d'avoir la diarrhée. Il faut donc commencer par lui donner un bout de fane de carotte ou de radis, un petit morceau de carotte ou d'endive et de voir s'il le supporte, si tout va bien, on peut augmenter les doses très progressivement. 
 
La verdure doit toujours être distribuée lavée, séchée et à température ambiante (jamais sortie du réfrigérateur) sinon attention aux coliques !
En cas de selles molles, mettez votre lapin au foin et à l'eau, une semaine, et tout devrait s'arranger. Si les symptômes persistent plus d'une ou deux journées, venez vite consulter. Il existe des compléments disponibles dans vos cliniques, qui régulent l'équilibre digestif de vos lapins. N’hésitez pas à venir en chercher à la clinique vétérinaire.
 
Si vous souhaitez plus de renseignements sur le LAPIN, n'hésitez pas à nous en parler dans l'une des cliniques vétérinaires associés de Clamart, Châtillon, Plessis-Robinson, Antony et Montrouge
.