La hiérarchie chez le chien, Cliniques Vétérinaires de Clamart, Châtillon, Plessis-Robinson, Antony et montrouge

L'éducation hiérarchique de votre chien

 
Pour être équilibré, votre chien doit avoir chez vous sa place de chien, c'est-à-dire une place de dominé. Car c'est vous, le propriétaire qui devez avoir la position de dominant. C’est la seule manière durable pour que vos relations avec lui soient harmonieuses. Ce n’est pas du tout une brimade pour un chien que de lui imposer place de dominé. C’est au contraire naturel pour un animal de meute.
 
En effet, le chien est un animal hiérarchique, vivant dans une meute ou chaque individu à sa place. Pour votre chien, la meute, c'est vous et votre famille. Il est donc impératif que vous ne lui laissiez pas certaines prérogatives de dominant car il pourrait se rebeller contre vous, devenir anxieux et éventuellement devenir agressif. Il est indispensable, de mettre en place les règles familiales hiérarchiques dès sa jeunesse. Il serait beaucoup plus difficile de rectifier la situation par la suite.
 
Les recommandations de base pour permettre l'instauration d'une relation saine entre vous et votre chien sont les suivantes :
 
• le faire manger après vous, en temps limité et ne pas le regarder manger. Ne pas lui donner quoi que ce soit à table.
• Lui attribuer un lieu de couchage fixe qui ne soit pas un lieu de passage lui permettant de surveiller les entrées et les sorties de tout le monde (évitez donc le couloir ou l'entrée) 
• Lui interdire l'accès au canapé ou au lit qui sont des lieux en hauteur lui permettant aussi de surveiller son environnement
• Ne pas le faire dormir dans votre chambre
• Ne pas lui laisser toujours l'initiative des jeux, des caresses et des sorties.
 
Il faut se souvenir que le comportement du chien répond à une logique différente du comportement humain. Nous restons à votre disposition pour vous aider à comprendre les relations entre chiens et maîtres et nous proposons des consultations spécifiques pour vous permettre de gérer au mieux le comportement de votre animal. Elles peuvent s’avérer indispensables si le chien se montre agressif, détruit les meubles, ne laisse plus entrer les inviter ou même semble malheureux et apathique.
 

L'éducation du chien

Un chien est un animal de meute. Ce n’est pas un animal solitaire. Il vit en interaction avec les autres. Chiens ou humains, pour lui c’est la même chose. La famille d’un chien est pour lui synonyme de la meute.
 
L’élevage du chiot est un premier point pouvant influencer le comportement du futur chien. Il s’agit de l’expérience de sa mère, la présence d’autres adultes, la localisation géographique de l’élevage, l’attention des éleveurs.
 
A deux mois, le chiot est séparé de ses congénères. Ses nouveaux repères seront ceux que lui inculquera sa famille d’accueil. Le chiot est alors très attaché à ses maîtres. C’est une période importante pour son apprentissage, car plus le chien vieillit plus ses capacités d’adaptation diminuent.
 
Jusqu’à l’âge d’un an, le caractère du chiot va se forger. Il va passer sa « puberté », apprendre à vivre seul une partie de la journée, apprendre à faire ses besoins dehors. Il va aussi trouver petit à petit sa place dans la meute familiale. Beaucoup de chose à apprendre en peu de temps.
 
C’est souvent là que des erreurs sont faites par certains propriétaires de chiots, affectant parfois irréversiblement le comportement du futur chien.
 
Le vieux chien et même parfois les chiens adultes peuvent présenter des anxiétés ou même des dépressions. 
Les troubles de comportement chez le chien peuvent être : Des troubles de l’apprentissage, des troubles du développement sensoriel, des troubles hiérarchiques, des troubles de la sénescence, une malpropreté.
 
Parfois les problèmes de comportement sont très handicapants pour le chien et pour les maîtres. Certains chiens ne peuvent pas sortir par peur de l’extérieur, d’autres sont agressifs, ne laissent plus les propriétaires sortir de la maison, répondre au téléphone ou recevoir des invités.

Au cours des consultations vaccinales en particulier, votre vétérinaire des cliniques Clamart, Châtillon, Plessis-Robinson, Antony et Montrouge vous donnera des conseils pour l’éducation de votre chiot. N’hésitez pas alors à lui poser des questions.
 
Si par ailleurs votre chien semble avoir un comportement anormal ou qu’il vous pose des problèmes, et ce, quel que soit son âge, votre vétérinaire sera votre meilleur interlocuteur. Il saura faire la part des choses entre les problèmes de comportement purs et des problèmes de santé pouvant influencer le comportement